Rechercher sur le site

Imprimer 2016_06_30_assiseselkhomri.pdf Juin 2016
Vive la classe ouvrière! Vive le syndicalisme de lutte de classe!

Les ASSISES DU COMMUNISME saluent le mouvement social contre la loi El Khomri

La classe ouvrière qui a pris la tête de ce mouvement a retrouvé le chemin de la lutte. Lutte contre la fascisation dont la campagne anti-CGT est une des expressions. Criminaliser le communisme et le syndicalisme de classe ne sert que les intérêts du grand capital. Les chiens de garde médiatiques se sont déchaînés.
Le pouvoir PS a tout tenté pour réprimer le mouvement y compris en envisageant l'interdiction des manifestations et l'utilisation des casseurs contre les manifestants. Interdiction de manifester que le même pouvoir avait décidé comme banc d'essai contre les manifestations de solidarité avec le peuple Palestinien de Gaza sous les bombes Israélienne. 
Le gouvernement PS agi ainsi pour imposer cette loi loi inique traduction en France des directives de l'UE.
Ce constat confirme la lucidité des communistes qui, contrairement à la direction du PCF PGE, se sont prononcés pour les quatre sorties qui sont la base politique commune des Assises à savoir la sortie de l'euro, de l'UE, de l'OTAN et du capitalisme.
Les communistes continuent évidemment de participer à toutes les luttes menées depuis des mois contre la loi de casse du code du travail.
Ils continueront à porter dans la classe ouvrière la nécessité de mener la lutte de classe contre les casseurs du MEDEF, du pouvoir PS et de l'UE, de dénoncer la fascisation en cours d’une « démocratie » bourgeoise dérivant vers l’Etat policier, de mettre en cause les campagnes de haine anti-CGT des médias du capital et de dénoncer les collabos de la CES et de la CFDT.
Ils continueront aussi à porter l'exigence d'un vrai parti communiste en France dont les luttes actuelles montrent la nécessité. 



Haut de page


RCC, 2017 | http://www.rassemblementcommuniste.fr | rcc@rassemblementcommuniste.fr