Rechercher sur le site

Imprimer Mar 2011
Le RCC s'élargit!

Entretien avec Charles Hoareau, porte parole de Rouge Vif Bouches-du-Rhône

Chantiers : Peux-tu rappeler en quelques mots l'origine de l'organisation rouges vifs 13, dans quel contexte politique elle s'est fondée?

Charles Hoareau : Au congrès du PCF à Martigues en 2000, cinq congressistes en désaccord avec les orientations adoptées au congrès lançaient un appel aux communistes, qu’ils soient encore encartés ou non. Cet appel intitulé « Assumons nos responsabilités » prit de l’essor et déboucha sur une première tentative de rassemblement national, la « Convergence Communiste », qui devait se composer d’associations locales, départementales et d’entreprises. Rouge Vif 13 s’est créé dans ce cadre.

Chantiers : Rouges Vifs est connue et reconnue dans les quartiers populaires de Marseille: Comment vous êtes vous fait connaître et sur quels fronts, dans quelles luttes militez vous?

C. H. : Je ne sais pas si on est reconnu, ce que je sais c’est qu’on s’est présenté aux élections locales en 2002 et que depuis nous avons essayé de poursuivre dans la mesure de nos moyens une activité politique communiste. Notre priorité dans notre action, ce sont les plus exploités, car on ne pourra rien faire sans eux. On a mené des batailles qui ont été marquées par cette volonté là : tractages et initiatives régulières dans les quartiers populaires, tracts traduits dans plusieurs langues contre la constitution européenne, lutte contre les horodateurs, pour les logements, pour les droits des comoriens, etc.

Chantiers : Comment s'est passée la rencontre avec le RCC et quelles sont les raisons de votre adhésion à ce rassemblement?

C. H. : Nous avions de notre côté toujours pensé que le mouvement communiste n’avait d’avenir en France que s’il avait une visibilité nationale, et que cela devrait partir d’en bas. Le RCC est sur la même démarche donc aucune raison de ne pas le rejoindre !

Chantiers :  Comment vois-tu l'avenir de la famille communiste en France?

C. H. : L’idée communiste est destinée à revenir au devant des solutions d’avenir… encore faut-il qu’elle rencontre une organisation pour cela. Dans le PCF et en dehors de lui il y a des militant-e-s qui travaillent au rapprochement des communistes et à la mise à jour des fondamentaux idéologiques. C’est donc un motif d’espoir, à condition que nous ne loupions pas les trains que l’histoire est en train de mettre en marche, de la Tunisie aux usines en luttes en France en passant par les quartiers populaires où la jeunesse est à la recherche d’une identité révolutionnaire !



Haut de page


RCC, 2017 | http://www.rassemblementcommuniste.fr | rcc@rassemblementcommuniste.fr