Rechercher sur le site

Retourner à la liste Imprimer 2013_11_23_imperialisme.pdf Nov 2013
[VIDEO] Faire échec aux guerres impérialistes et à la régressio sociale libérale!

Forum organisé par le CHB (23 novembre)





Les frappes « punitives » contre la Syrie, Etat indépendant et souverain, n’ont pas eu lieu ! Malgré les bombardements massifs de nos médiamensonges déversés par nos va t-en guerres. Le baroudeur Cameron mis en minorité dans son propre Parlement, les mercenaires Hollande et Obama fragilisés comme jamais par leurs opinions publiques (65 et 60% d’opposants à une intervention)… c’est une victoire, certes provisoire, mais historique du camp mondial de la Paix, qui a reçu le renfort du Pape François, en appelant même à une journée de prière et de jeune contre toute intervention. Plus de 50 Etats, et pas des moindres, de tous les continents, ont exprimé leur farouche opposition à toute aventure guerrière. Après deux ans de sage Véto de la Chine et de la Russie au Conseil de Sécurité, la proposition de désarmement chimique de Poutine approuvée par le gouvernement de Damas, a stabilisé la situation et surement évité le déclenchement d’une troisième guerre mondiale ! Hubert Védrine, fin connaisseur des Affaires Etrangères a quant à lui bien saisi la nouvelle donne, en déclarant : « c’est la bérézina des guerres d’ingérence humanitaire ».

De nos jours, le capitalisme mondialisé en crise n’offre aux travailleurs et aux peuples que régression, paupérisation sociale et guerres spoliatrices, qu’il porte en son sein que la nuée l’orage !

Le libéralisme, cette tyrannie totalitaire du marché, est le moyen politique du capitalisme pour appauvrir les travailleurs tout en gardant en réserve l’arme fasciste, dictature terroriste ouverte du capital financier.

Le nouveau cycle des guerres prédatrices qui sévissent de l’Irak à la Somalie, de la Yougoslavie à l’Afghanistan, la Palestine, la côte d’Ivoire, la Libye, le Mali, et maintenant la Syrie, est l’autre moyen des puissances impérialistes, USA et UE,  pour préserver leur domination sur les nations, les Etats, les pays, les travailleurs et les peuples du monde.

Confrontés aux désastres sociaux, antidémocratiques, aux crimes du capitalisme mondialisé en crise et à l’hégémonie des impérialismes, les travailleurs et les peuples renouent avec la lutte de classe et les résistances nationales patriotiques et populaires.

Dans les pays impérialistes, les travailleurs se battent pour stopper l’offensive libérale patronale et la ré-émergence du fascisme. Les petits Etats, les nations et les peuples se défendent contre les agressions coloniales.

Comment construire le front de classe le plus large contre l’austérité libérale et le retour du fascisme ? Comment se bâtit la résistance solidaire des peuples victimes des guerres impérialistes ? Comment organiser la solidarité entre les deux fronts, celui des travailleurs et celui des peuples ? Quel rôle les pays « émergeants », en particulier les pays rescapés de la défaite du camp socialiste (Cuba, Vietnam, Corée Populaire, Chine), voire la Russie, ont-ils dans l’affaiblissement en cours de l’impérialisme ? Quelle solidarité internationaliste pour appliquer la devise léniniste : « Prolétaires de tous les pays et peuples opprimés, unissez-vous ! » ?

Voilà les sujets que nous mettrons en débat avec nos invités, représentants cubains, vénézuéliens, boliviens, vietnamiens, nord-coréens, chinois et russes, mais aussi des Assises du Communisme : PRCF, RCC, « Faire Vivre et Renforcer le PCF », et le Front de Gauche.



Retourner à la liste Haut de page


RCC, 2018 | http://www.rassemblementcommuniste.fr/chb | cerclebarbusse@gmail.com