Rechercher sur le site

Retourner à la liste Imprimer 2018_12_15_attentatstrasbourg.pdf
Sur la tuerie du 11 décembre à Strasbourg

Et le mouvement des gilets jaunes

Suite aux événements tragiques du mardi 11 décembre à Strasbourg, le CCA a une pensée pour les victimes et leurs familles. Nous condamnons fermement l’agression lâche et honteuse dont ils ont fait l’objet.

Le plan vigipirate, la présence policière et le système de surveillance ont failli quoiqu’en dise le préfet du Bas-Rhin. Comment est-il imaginable sinon qu’un homme entre dans le centre-ville de Strasbourg armé et en ressorte l’arme au poing et blessé alors que des barrages sont mis en place à chaque entrée de la Grande île ? C’est la démonstration que la surenchère sécuritaire n’est jamais une arme efficace contre ladite « menace terroriste » agitée devant les populations. Elle n’est efficace que lorsqu’il s’agit d’arrêter « préventivement » des militants syndicaux ou politiques, gilets jaunes.

Ainsi, nous condamnons également la réaction des autorités. Ce gouvernement, qui ne recule devant rien pour assurer les intérêts de la bourgeoisie des grands groupes et de la finance, se drape déjà des morts et des blessés de l’attentat de Strasbourg pour rétablir son ordre et nous intimer de mettre en berne notre mouvement. Sans aucune vergogne, Nicole Belloubet a osé déclarer dès le lendemain de la fusillade : « je pense que le mouvement [des gilets jaunes] doit cesser ». Par ailleurs, les manifestations ont été interdites par le préfet sur le territoire de l'Eurométropole de Strasbourg jusqu’à nouvel ordre.

Il est clair que cette tuerie tombe à point nommé pour un gouvernement au bord du gouffre. Un bruit sourd parcourt nos rangs sur l’aubaine de cet odieux attentat pour l’exécutif. Qu’importe que le gouvernement soit ou non responsable de ce drame, il est à coup sûr coupable de l’utilisation qu’il en fait dans le contexte de lutte sociale. Pour répondre à Bruno Studer, député godillot LREM de la 3e circonscription du Bas-Rhin, nous exprimons notre honte et notre colère face à ceux qui crient au complotisme lorsqu’on dénonce ceux qui cherchent objectivement à tirer profit de cet odieux crime. Cette majorité inhumaine ne doit pas parvenir à diviser ou ostraciser le mouvement des gilets jaunes : c’est son seul but.

Le combat continue parce qu’Emmanuel Macron ne nous donne rien que les miettes alors que nous voulons la moisson entière !

Nous devons continuer à massifier la lutte et nous appelons les 80% qui nous soutiennent à entrer dans l’action !

Nous devons maintenir nos prochains rendez-vous l’Acte V et ses suivants à Paris et partout en France !

Unissons-nous Gilets Jaunes, Gilets Rouges, sans gilet partout sur les lieux de travail, les ronds-points, les quartiers populaires et les villages !



Retourner à la liste Haut de page


RCC, 2019 | http://www.rassemblementcommuniste.fr/cca | cercle.communistealsace@yahoo.fr