Rechercher sur le site

Retourner à la liste Imprimer 2017_09_10_chantiersactu6.pdf Sept 2017
CHANTIERS ACTU n°6 - Rentrée sociale

-100 jours déjà, 100 jours de trop!

L’illusion Macron n’aura duré qu’un temps. trois mois après son sacre, « Jupiter » décroche déjà dans l’opinion publique, réussissant même le tour de « force » d’avoir dans les sondages encore moins d’opinions dites « favorables » qu’en avait Hollande 3 mois après son début de mandat. A ce rythme-là en effet, on peut légitimement se demander s’il tiendra 5 ans. Mais cela dépendra aussi de nous, de notre mobilisation.

Macron n’a recueilli que 18% des inscrits au premier tour de la présidentielle, ce qui montre bien qu’il n’a jamais eu une majorité autour de ses idées libérales. Elu certes au second tour grâce au « dégagisme anti-LePen », il aurait tort de considérer que c’est son programme qui a été porté au pouvoir ou de considérer, à défaut, qu’avec une bonne communication et en menant le pays d’une poigne de fer, y compris contre le Parlement, il va s’en sortir. Ce n’est pas vrai : des millions de gens voient que Macron n’est rien d’autre que le Président des riches, un roquet au service des actionnaires et des banquiers, le « ravalement de façade du monde ancien » (A. Quattennens, député FI).

La loi El Khomri n°2 de casse du code du travail n’est qu’une partie de l’arsenal destiné à détricoter les droits et conquis des travailleurs : baisse de 5 euros par mois de l’Aide Personnalisée au Logement (APL), augmentation de la CSG pour tous (et qui frappera d’autant plus durement les retraités), fragilisation de la sécurité sociale par annonce de la suppression des cotisations « maladie » et « chômage » pour les salariés, ISF transformée en « impôt sur la fortune immobilière « (donc sans les actions) ce qui provoquera une perte sèche de 2 milliards d’euros par an pour l’Etat,  réduction drastique des « contrats aidés » sans bien sûr de solution de rechange tels que des embauches en CDI, gel du salaires des fonctionnaires …

En bref : licenciements facilités, travailleurs précarisés, c’est la loi du MEDEF et du CAC 40 qui s’applique. Et l’arsenal répressif pour faire face à l’hostilité que va rencontrer cette politique se prépare puisque le Ministère de l'Intérieur a lancé le 8 août un appel d'offres pour une commande d'un montant de 22 millions d'euros de "grenades de maintien de l'ordre et moyens de propulsions à retard" destinées à la police et à la gendarmerie nationales. C’est la guerre de classe.

Mais nous réclamons notre dû car notre pays n’a jamais été aussi riche : 40 milliards de dividendes ont été versés aux actionnaires au cours du second trimestre 2017 (en 3 mois donc !). Pour comparer, le seul poste de dépense active dans le budget de l’Etat qui dépasse cette somme est celui de l’Education Nationale avec 70 milliards d’euro. Santé, emploi, justice, écologie, jeunesse et sport… ont un budget inférieur à la rémunération des actionnaires en France sur le quart d’une année ! Quant aux patrons, ils se sont octroyés en un an une généreuse hausse de 11% de leurs revenus !

Cette rentrée se fera donc sous le signe de la lutte : dès le 12 septembre à l’initiative de la CGT, puis le 23 septembre à l’initiative de la France Insoumise contre le coup d’Etat social du Sieur Macron.

Déjà en 2016, nous avons connu la première mobilisation massive des travailleurs contre un gouvernement dit « de gauche » : 1 million de travailleurs dans la rue, plus de 60% d’opposants à la loi El Khomri ! Cette mobilisation sera suivie du score inédit de près de 20% réalisés à l’élection présidentielle de mai 2017 par le candidat de la résistance aux attaques libérales, Jean-Luc Mélenchon, puis par les 28 députés de la France Insoumise et du PC élus aux législatives qui portent aujourd’hui la parole du peuple à l’Assemblée Nationale. Forts de ces acquis, nous pouvons et devons aller plus loin, pour non seulement résister mais pour engranger des victoires !

La Coordination Communiste sera de toutes les initiatives de construction de la résistance sociale et politique, avec la France Insoumise qui est aujourd’hui l’un des éléments moteurs de l’opposition, avec le PCF et les autres organisations du Front de gauche..



Retourner à la liste Haut de page


RCC, 2018 | http://www.rassemblementcommuniste.fr/cc5962 | coordcomm5962@rassemblementcommuniste.fr