Rechercher sur le site

Retourner à la liste Imprimer Juil 2009
Baisse de la TVA : cet été, les restaurateurs vont manger des fonctionnaires !

Ce que va coûter la baisse de la TVA

Deux faits à rapprocher en cette semaine pré-estivale qui indiquent l'état d'esprit de notre classe dirigeante :

La baisse de la TVA de 19.6% à 5.5%, au bénéfice des patrons des restaurants, est rentrée en application le 1er Juillet.

Le coût de cette mesure est de 3 Milliards d'Euros par an, 2,35 Milliards d'Euros net par an si l'on déduit les exonérations dont les restaurateurs vont devoir se passer en compensation. Le gouvernement a envoyé aux patrons de restaurants 120.000 bulletins d'adhésion à l'UMP, accompagnés d'un tract « TVA à 5,5%, engagement pris, promesse tenue ». Résultat des courses assez mitigé : 300 à 400 adhésions au parti du président.

Le remaniement ministériel du 23 Juin : un joli tour de passe-passe.

Outres les réglements de comptes du roi Sarkozy, le principal tour de passe-passe de ce rémaniement, c'est l'enveloppe de 16.000 suppressions de postes à l'éducation nationale en 2010, courageusement laissée sur son bureau par Xavier Darcos pour l'arrivée de son successeur Luc Chatel. La moitié des 34.000 destructions d'emplois dans la fonction publique annoncées en 2010 sont donc passées comme un tour de Bonto.

Quelques conclusions :

- Le salaire annuel brut médian d'un fonctionnaire étant de 24.078 €1, le coût du cadeau fiscal aux restaurateurs, soit 2.35 Milliards, représente les salaires annuels de 97.600 fonctionnaires,
- Le salaire annuel brut médian des français étant de 31.932 €, le cadeau fiscal représente les salaires annuels de 73.600 français,
- Les restaurateurs, qui se sont déjà bien gavés avec le passage à l'Euros, vont continuer à se faire un peu plus de gras, sur le dos de leurs employés, avec ou sans papiers, sans naturellement créer un seul emploi,
- Les classes moyennes et supérieures, qui vont parfois ou souvent au restaurant, ne bénéficieront que d'un effet d'annonce, avec peut-être des boissons 10% moins chères pendant quelques mois,
- Les classes populaires n'auront pas plus les moyens d'aller au restaurant, et ne gagneront rien, pas même sur les sandwiches, puisque la TVA sur la restauration à emporter était déjà à 5.5%,
- Les méthodes des ministres UMP ; corruption à grande échelle de patrons et braquage de la fonction publique, sont de plus en plus clairement malhonnêtes, pour ne pas dire mafieuses.


Cet été, soyez vigilents; le gouvernement continue de vous piller !
Et les plus riches s'en frottent les mains !



Retourner à la liste Haut de page


RCC, 2018 | http://www.rassemblementcommuniste.fr/ccrp | cercle.communiste@free.fr